Est-il possible de revendre une voiture en panne ou accidentée ?

0 Comments


Rate this post

Souvent, on se pose la question de savoir comment se débarrasser d’une voiture en panne ou détruite dans un accident de circulation et gagner de l’argent en retour. La réponse à cette question était négative. Pour certains, la solution se résout à un abandon du bien à la maison, et pour d’autres, il termine dans un garage car n’ayant pas d’autres issues. Mais de nos jours, la possibilité de revendre un véhicule hors d’usage existe bel et bien. Il suffit seulement de taper à la bonne porte. La revente d’un véhicule en panne ou accidenté dépend de deux cas en général.

Première cas : La voiture en panne ou accidentée peut démarrer

Lorsque le véhicule à céder peut rouler, il peut être vendu plus facilement. Dans ce cas, la vente peut se faire avec un particulier ou avec un professionnel. Mais avant la cession, il faudra fournir tous les renseignements possibles concernant le véhicule au cours de l’annonce de vente. Si des réparations ont été effectuées sur le véhicule, il est conseillé de transmettre les factures au nouveau propriétaire, ainsi que tous les documents d’expertises qui justifient que le véhicule peut rouler. Cela vous met à l’abri de soupçon de flou et de mauvaise foi. Dès lors que ceci est fait, le reste des démarches à mener sont les mêmes comme pour les ventes ordinaires. Il faut remplir les détails administratifs comme donner la carte grise de la voiture. Il faudra de ce fait fournir le certificat d’immatriculation, le certificat de cession co-signé par l’acheteur et le vendeur, le certificat de visite technique qui date de 6 moins et enfin, fournir le certificat de non gage dont le dernier délai est de 15 jours.

Deuxième cas : Le véhicule concerné ne peut pas rouler

Dans le cas présent, la cession est beaucoup plus complexe car le véhicule ne peut être acheté que par un spécialiste. Il faut faire appel alors à un garagiste par exemple. Les possibilités de ventes non seulement vont se réduire, mais aussi seront limitées au goût du professionnel qui veut l’acheter. Vu que le matériel ne peut plus rouler, il faut l’évacuer avec un appareil spécialisé qui puisse faciliter l’estimation résiduelle de la côte auto de la voiture à liquider. Cette méthode permet de revendre avec une offre de reprise et lui évite d’aller à la casse. Vous Avez aussi la possibilité de revendre le véhicule à une personne qui est spécialiste de la destruction. Il peut s’agit d’un broyeur agréé, d’un démolisseur ou d’un centre spécialisé. Mais si vous décidez de procéder ainsi, le véhicule ne doit pas avoir certains éléments comme le pot catalytique.

Pour vendre vos véhicules en panne ou accidenté, vous savez désormais quoi faire. Ne vous en souciez donc plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *